Georges Le Yéti

OVH hubiC : fiable et viable ?

Posted on: 17 janvier 2012

À Noël dernier, OVH a inauguré son service de stockage en ligne et surfe un peu plus sur la mode du cloud. Mais qu’a dans le ventre cette N-ième solution ? Voici un avis et une petite comparaison avec ma solution préférée : le disque virtuel d’e-nautia.

À l’instar des solutions Mozy et Dropbox, le premier hébergeur européen (OVH) a lancé son offre nommée : hubiC. C’est une solution orientée application. Autrement-dit, elle privilégie l’usage à travers des applications (pour l’instant, uniquement sur Windows, Android et iOS). Les fonctions de partage ou d’accès depuis le Web ne sont pas encore disponibles. Quant aux offres payantes, elles devraient être disponibles fin février.

Avis des utilisateurs

En faisant un petit tour sur le forum officiel d’OVH, de nombreux utilisateurs se plaignent de fichiers corrompus et de problèmes d’utilisation. OVH a d’ailleurs fini par ajouter la mention « beta test » sur la version Windows et a retardé la sortie des offres payantes d’un mois.

Si les mises à jour pour corriger les bugs se sont multipliées et que certains utilisateurs rencontrent toujours des problèmes, hubiC peut s’enorgueillir d’offrir un espace de stockage gratuit supérieur à la moyenne des offres gratuites. En effet, la plupart des services de stockage en ligne se limite à quelques gigaoctets. hubiC offre 25 Go. Cela dit, la plupart des utilisateurs ne dépassant pas quelques gigaoctets d’utilisation, il faut regarder du côté des fonctionnalités. À l’heure actuelle, sur le disque virtuel d’e-nautia, si l’on peut regarder ses vidéos ou sa musique en streaming, partager des dossiers ou accéder à ses données par FTP, OVH ne propose aucune de ses fonctionnalités. Le débit est également plus faible chez OVH que sur e-nautia.

En résumé, la version gratuite d’hubiC offre plus d’espace. Mais les fonctionnalités laissent encore à désirer. Les nombreuses pertes de données dont se plaignent les utilisateurs sur le forum ne rassurent pas non plus.

Le modèle économique

Côté prix, l’offre se veut également provocante. En effet, les sites de stockage de données ont des offres payantes aux alentours de quelques euros par mois. Ici, OVH devrait proposer une offre à 11,95 € TTC/an pour 100 Go et une offre de stockage illimité à 83,81 € TTC/an.

Sur le même forum, des utilisateurs se sont posés la question de la viabilité économique. En effet, avec ses revenus sur les offres payantes, OVH doit aussi pouvoir amortir le coût des hébergements gratuits. Or, ici, le prix est faible et l’on sait qu’une majorité d’utilisateurs se contentent de la version gratuite. En tant qu’hébergeur, OVH a certes des serveurs à prix coûtant. Mais des serveurs et l’entretien de centres informatiques restent un coût.

Si vous voulez mon avis personnel, ayant suivi ces dernières années les diverses offres de stockage en ligne qui apparaissent et qui meurent sur la Toile, j’ai des sérieux doutes sur la viabilité terme de l’offre payante d’OVH. En effet, il y a quelques années, un français (Foreversafe) s’était positionné d’une façon similaire à OVH : un prix faible annuel pour un stockage illimité. Il avait réussi à lever des millions d’euros et disposait d’une bonne couverture médiatique. Mais il faut savoir que dès lors que l’on propose de l’illimité à un prix minuscule, des utilisateurs très gourmands vont y héberger de grandes quantités d’informations. Mozy s’en était d’ailleurs rendu compte et avait alors supprimé l’illimité. Foreversafe a persisté et a fermé. Alternativement, d’autres acteurs brident le trafic et/ou le débit pour que l’illimité devienne dans les faits limité. C’est un positionnement qui existe et qui satisfait certains utilisateurs, mais qui peut en déconcerter d’autres. Quant au vrai illimité de l’espace de stockage, toutes les entreprises qui se sont positionnées dessus ont soit fini par modifier leurs offres, soit fait faillite. Comme j’image mal OVH faire faillite à cause de cette offre, je pense plutôt à un « réajustement commercial » de l’offre. Après un lancement buggé, cela pourrait constituer une deuxième déception.

En résumé, OVH hubiC reste à surveiller ! En attendant, le disque virtuel d’e-nautia, c’est six ans d’expérience et de fiabilité dans le stockage de données en ligne. Si le disque virtuel est orienté Web (et même Web 3.0), il est également possible de le monter comme disque sous certains systèmes d’exploitation comme Windows grâce à des logiciels tiers gratuits.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :